Vous cherchez du CBD

Vous cherchez du CBD

Bienvenue sur CbD & Co.

Ici en plus de trouver des informations relatives à la marijuana médicinale, vous pouvez également acheter nos produits à base de CBD. Sachez que le traitement à base de CBD peut peut-être vous apporter un remède efficace et naturel. Qu’il s’agisse d’un traitement pour vous aider à dormir, à maigrir, à soulager votre arthrose, votre maladie de Parkinson ou même réduire la prolifération de cellules cancéreuses. A chaque individu, ses besoins et ses produits appropriés.

La molécule étant parfaitement légale en France, il est désormais facile de vous procurer du CbD dans divers magasins classiques. Ils offrent de plus en plus de produits. Même les bureaux de tabac semblent s’y mettre !

 

Toutefois, commander et acheter directement sur Internet possède des avantages de taille. À commencer par la diversité de l’offre. Biologique ou non. Faible ou importante concentration en CBD. Taux de THC légale. Ou encore tarif concurrentiel, sont autant de raisons qui poussent l’acheteur à effectuer son achat sur le web.

 

Je vous donne 3 raisons de commander chez CbD & Co :

 

  • CbD & Co est pour vous si vous avez craqué pour le naturel dénué d’effets indésirables. Sachez que la majorité des huiles en vente sur le marché, sont des huiles qui ont été extraites avec des solvants chimiques. Commander sur CbD & co c’est faire dans le naturel. Car nous utilisons l’extraction au CO2.

  • Ensuite renseignez vous pour savoir si le chanvre utilisé ne possède pas de substances nocives telles que des pesticides. Autrement dit : qu’il soit biologique. Chez CbD & Co nous avons la certification.
  • Attention à la concentration de THC ! Pour que votre produit soit légal en France, son taux en tétrahydrocannabinol ne doit pas dépasser 0,2%. Or, beaucoup de produits sont importés de Suisse et de ce fait : ne respectent pas cette norme française. Attention également aux sites internet étrangers directement traduits en français, vous ventant les mérites d’un produit légal à 0,3% de THC (légal chez eux, mais pas sur le territoires français !). Sur CbD & Co vous avez l ‘assurance Le CBD vendu chez nous respecte les lois en vigueur en France en affichant un taux de THC de moins de 0.2% et un taux de CBD de 3,8% à 22%. Solide CBD et Chanvre CBD. Nos variétés de Chanvre CBD et Solide CBD sont issues de semences certifiées et inscrites au catalogue légal Européen 

Rendez vous dans la boutique en ligne CbD & Co.

 

Cette article est uniquement à titre informatif. 

Les informations viennent d’études scientifiques et sont rapportées à titre informatif. D’après la règlementation en vigueur, je ne suis pas abilitée à donner des informations concernant des soins de santé et toute allégation thérapeutique est interdite. Les produits contenant du cannabis CBD ne sont pas destinés à la guérison ou prévention des maladies, ou encore au diagnostic de ces dernières. Veuillez consulter votre médecin avant de démarrer la consommation de produits contenant du cannabis CBD.

Je vous rappel que pour la loi Française :

– Le CBD n’est pas un médicament

– Le CBD ne doit pas être proposé dans un intérêt thérapeutique.

Le CBD (Cannabidiol) extrait est 100% naturel et provient du chanvre issue d’une culture industrielle. Le CBD est obtenu à partir d’une extraction au CO2 suivi d’un processus spécial permettant d’obtenir une haute qualité de CBD. Le CBD ne contient aucune substance psychoactive, ni de THC (0.2% max). Tous les ingrédients sont conformes aux réglementations en vigueur.

Chronologie du CBD

Chronologie du CBD

Quelques dates pour débuter

Les premières traces des propriétés hallucinogènes et analgésiques furent relatées dans des traités chinois et Ayurvédique indiens qui remonte au I° millénaire. Le chanvre fût Introduit aux Etats-Unis par des ouvriers immigrés mexicains vers les années 1920. Les populations d’Asie occidentale, Assyriens, Scythes puis Arabes appréciaient le pouvoir enivrant des vapeurs de résine de chanvre brulée alors en encens. C’est plus tard lors de l’expansion islamique que d’autres peuples du périphérique méditerranéen l’adoptèrent comme plante médicinale ou enivrante.

 

Son introduction en Europe remonte pour la France à l’expédition Napoléonienne d’Egypte et fait suite à la colonisation de l’Inde par l’Angleterre, L’empereur chinois “Shen Nung” en fut le premier utilisateur connu, les chinois l’utilisait afin de soulager les douleurs et autres maux dans la médecine chinoise; la reine Victoria en était une consommatrice régulière au moment de ses fortes douleurs périodiques.

Au début de cette chronologie nous sommes en 1940 avec Roger Adams éminent chimiste de l’université de l’illinois et ancien élève de Harvard. Il isole le canabidiol de la plante Cannabis Sativa L.

 

En 1946 Walter S. Loewe mène divers expériences sur des lapins ainsiq,ue des souris afin de tester trois types de cannabinoïdes le THC, le CBD ainsi que le CBN. Il en résulte que le THC déclenche je cite « une action excitatrice centrale » sur les animaux testé.

Même s’il est le premier techniquement à isoler le CBD de la plante il revient au scientifique Israélien Dr Raphael Mechoulam l’identification de la stéréochimie du CBD en 1963 et de celle du THC 1964. C’est grâce à lui que la distinction est de nos jours connue. Il a réalisé rapidement que le THC, et non le CBD, était responsable des effets cérébraux sédatifs et intoxicants. En effet le Dr Raphaël Mechoulam réussi à déterminer quelle THC est le composé psychoactif du Cannabis ou que le CBD est un composé non-enivrant qui aurait des centaines de bénéfices médicinaux. Dès lors aux quatre coins de la planète l’intérêt pour le chanvre s’est démultiplié 

A partir des années 1970 les usages thérapeutiques du CBD sont sérieusement analysés. En 1973, un groupe de scientifiques brésiliens déclare que le CBD réduit les convulsions causées par l’épilepsie chez les animaux, un effet démontré à la fin de la décennie chez les patients souffrant de troubles neurologiques. 

En 1980 à Sao Paulo au Brésil sous le giron du Dr Raphaël Mechoulam une petite équipe d’expert révèlent que le CBD diminue les convulsions chez les patients épileptiques. Ensuite en 1982 une autre recherche fait savoir que le CBD a des effets antipsychotiques. Les différents groupes d’experts à travers le monde  ont réellement considéré le large potentiel thérapeutique du CBD en 1988 lorsque ils ont découvert pour la première fois le système endocannabinoïde du corps humain à savoir, les récepteurs aux cannabinoïdes qui se trouvent naturellement dans notre système nerveux. Il faudra néanmoins attendre 1995 pour que le CBD soit administré à des patients.

Entre 1996 et 1999, un groupe de scientifiques de la National Institutes of Mental Health aux États-Unis à mis à jour que le CBD est un antioxydant cellulaire puissant. D’autres recherches ont démontré que cet effet lui concède des propriétés neuro protectrices. Ce qui indique entre autre que la chimie du cannabis se traduit par une réduction de la dégénérescence des neurones produits par des maladies comme Alzheimer et Parkinson.

 

Dans les années 2000 malgrès le fait que la recherche sur le cannabis thérapeutique persiste à être entravée par divers restrictions légales, des recherches menées par des scientifiques perdurent. Elles mettent notamment à jour l’influence positive du CBD sur les cellules du système immunitaire ainsi que ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. En effet il est découvert que l’assemblage des composés du cannabis thérapeuthique ralentit l’avancée de la polyarthrite rhumatoïde et est capable de réguler la présence de certaines molécules impliquées dans le développement des tumeurs.

 

 

Cette article est uniquement à titre informatif.

Les informations viennent d’études scientifiques et sont rapportées à titre informatif. D’après la règlementation en vigueur, je ne suis pas abilitée à donner des informations concernant des soins de santé et toute allégation thérapeutique est interdite. Les produits contenant du cannabis CBD ne sont pas destinés à la guérison ou prévention des maladies, ou encore au diagnostic de ces dernières. Veuillez consulter votre médecin avant de démarrer la consommation de produits contenant du cannabis CBD.

Je vous rappel que pour la loi Française :

– Le CBD n’est pas un médicament

– Le CBD ne doit pas être proposé dans un intérêt thérapeutique.

Le CBD (Cannabidiol) extrait est 100% naturel et provient du chanvre issue d’une culture industrielle. Le CBD est obtenu à partir d’une extraction au CO2 suivi d’un processus spécial permettant d’obtenir une haute qualité de CBD. Le CBD ne contient aucune substance psychoactive, ni de THC (0.2% max). Tous les ingrédients sont conformes aux réglementations en vigueur.

Point légal en matière de cannabis, THC, CBD

Point légal en matière de cannabis, THC, CBD

Et la lois dans ceci ?

Le cbd n’est réglementé dans aucun pays. Notez que ni la législation Française ni aucune autre des législations n’interdit la production, la vente ou encore le transport de cbd. En Suisse, les autorités acceptent la production et la vente de cannabis concentrant moins de 1 % de thc. Ce cadre juridique est bien évidement fertile à la production et la vente de cannabis cbd, ce qui a permis à cette industrie de s’implanter là-bas.

Dans l’hexagone, la loi impose un taux de THC à hauteur de 0,2 % et 0,3 % pour l’Europe.

Il ne faut pas confondre cannabis et cannabidiol. D’autant que le second est légal sous certaines formes dans l’Hexagone… Tandis que l’autre ne l’est pas ! Car le cannabidiol (connu sous le sigle CBD) n’est que l’une des multiples substances actives issues du plant de chanvre, qui n’a pas les effets psychoactifs de son cousin le THC – celui qui rend « stone ».

En somme, ce qu’on appelle habituellement « cannabis », et qui contient de fortes concentrations de THC (tétrahydrocannabinol) est toujours considéré comme un produit stupéfiant. Et donc illégal en France comme dans de nombreux pays sur la planète. Par contre, le cannabis faisant la part belle au cannabinoïde connu sous le nom de cannabidiol, lui, est légal dès lors que ses niveaux de THC ne dépassent pas 0,2 %.

 

Toutefois, la législation reste floue en France à ce sujet. À l’heure actuelle, aucun texte de loi ne dit clairement que le CBD est légal ou qu’il ne l’est pas. Concrètement, il est autorisé à la vente sous forme d’E-liquide, à utiliser dans une cigarette électronique. Mais il se trouve également sous d’autres formes (notamment huile ou pâte), sans que son achat et sa consommation soient répréhensibles… Pour essayer de faire simple, disons que le CBD n’est pas interdit par la loi française, contrairement au THC.

CBD vs THC

Bien que le CBD et le THC soient indiscernables, ils sont pourtant très différents. Ce sont les plus connus des 500 cannabinoïdes présents dans le chanvre. Et chacun a ses effets spécifiques. Le THC est notamment réputé pour ses propriétés psychoactives : il entraîne une modification de l’état de conscience en agissant directement sur le cerveau. En consommant du cannabis riche en THC, on « plane » : bien-être, euphorie, relaxation… Mais aussi yeux rouges, pupilles dilatées et, parfois, anxiété voire paranoïa.

Le CBD, lui, n’a rien à voir. Il n’est pas euphorisant. Il ne provoque ni anxiété, ni crise d’angoisse. Au contraire : le cannabidiol est en train de se faire une place en vertu de ses effets thérapeutiques bénéfiques. Le CBD permet d’atténuer les douleurs et les inflammations, de réduire l’anxiété, d’alléger les souffrances des victimes de crises d’angoisse et de dépression, voire même de traiter certaines maladies (comme l’épilepsie ou Alzheimer). Il a, en outre, une toxicité très faible et ne présente (quasiment) aucun risque addictif, même si le manque d’études scientifiques réduit ces caractéristiques à de simples hypothèses.

Légalisation du CBD en France : faut-il aller plus loin ?

 

Certes, l’avancée légale concernant le CBD est positive, mais tout reste à faire. Le ministère de la Santé se veut prudent, et la position du gouvernement sur le sujet ressemble à un numéro d’équilibriste. Dans le même temps, l’Agence nationale du médicament s’est clairement prononcée contre. On ménage donc la chèvre et le chou pour ne pas trop s’engager, alors que le cannabidiol vapé est disponible en France depuis quelques années déjà, en profitant du flou juridique qui persiste.

Au-delà du seuil de 0,2 % de THC autorisé dans les produits commercialisés, il faut garder à l’esprit que seule la forme liquide du CBD (destinée aux cigarettes électroniques) est vraiment légale. L’achat et la consommation de résine ou d’herbe à fumer ne sont donc pas réglementés, d’autant que le taux de THC y est souvent plus élevé (autour de 15 %). En outre, n’est autorisée en France que l’utilisation des graines et des fibres. Mais quid de l’huile de CBD, qui permet de profiter des bienfaits de la substance sans exposer ses poumons à une fumée potentiellement néfaste ? Quid de la pâte de CBD ? Sur ces sujets, c’est silence radio.

En outre, le CBD est considéré comme un « complément alimentaire », ce qui interdit de le présenter comme un médicament. Et d’en faire une publicité éclairée à destination des utilisateurs et des patients. Dommage, car, en attendant, de nombreux bénéficiaires potentiels n’en profitent pas. Il est donc nécessaire d’aller plus loin et de mettre les choses au clair : plus qu’une question de bien-être pour les consommateurs, c’est une affaire de santé publique.

Cette article est uniquement à titre informatif.

 

Les informations viennent d’études scientifiques et sont rapportées à titre informatif. D’après la règlementation en vigueur, je ne suis pas abilitée à donner des informations concernant des soins de santé et toute allégation thérapeutique est interdite. Les produits contenant du cannabis CBD ne sont pas destinés à la guérison ou prévention des maladies, ou encore au diagnostic de ces dernières. Veuillez consulter votre médecin avant de démarrer la consommation de produits contenant du cannabis CBD.

 

Je vous rappel que pour la loi Française :

– Le CBD n’est pas un médicament

– Le CBD ne doit pas être proposé dans un intérêt thérapeutique.

Le CBD (Cannabidiol) extrait est 100% naturel et provient du chanvre issue d’une culture industrielle. Le CBD est obtenu à partir d’une extraction au CO2 suivi d’un processus spécial permettant d’obtenir une haute qualité de CBD. Le CBD ne contient aucune substance psychoactive, ni de THC (0.2% max). Tous les ingrédients sont conformes aux réglementations en vigueur.

Le CBD en question et ses effets

Le CBD en question et ses effets

Différence entre ThC et Cbd

 

Le Terpénophénols est un nom générique pour des substances (plus de 70 terpénophénols connus) présentes dans le cannabis dont les trois principales connues sont le Delta-9-tétrahydrocannabinol ou tétrahydrocannabinol (THC). Le THC est le cousin cannabinoïde du CBD il transmet la plupart des effets psychoactifs et euphoriques (l’ivresse) du cannabis. e tétrahydrocannabinol (THC) est principalement utilisé dans un cadre récréatif du fait de ses vertus euphorisantes. C’est une molécule psychotrope qui provoque un effet d’euphorie et qui stimule l’esprit, consommé en excès il provoque des crises d’angoisse et de paranoïa. Il est à savoir que le THC qui se trouve dans la plante de chanvre n’est pas psychoactif naturellement. Il se doit d’être chauffé pour le devenir. Au cours des dernières décennies, la concentration moyenne de THC du cannabis a continuellement augmenté, passant de 1 % en 1960 à au moins 12 % en 2014. L’augmentation de la concentration de THC au sein du cannabis est due à trois facteurs principaux dont une meilleure sélection des plants et des souches de cannabis, les nouveaux procédés de culture qui se modernisent sans cesse et enfin les croisements génétiques.

Il est à noter que le tétrahydrocannabinol est interdit dans tout produit à hauteur de 0,2 % dans l’hexagone.

 

Le chanvre produit pas moins de 400 composés organiques dont le cannabidiol (CBD). Les principaux groupes de molécules avec des propriétés bio actives présentes dans le chanvre sont les terpènes et les cannabinoïdes.     Le cannabis sativa peut avoir une odeur de pins ou avoir un goût de citron frais c’est cela ce que l’on nomme les Terpènes. Seulemnt sur ces 400 composés, plus de 60 à 80 d’entre eux sont totalement spécifiques au genre cannabis sativa. Tous les cannabinoïdes ne sont pas égaux. L’un d’entre eux, le cannabidiol, ou CBD, est responsable des effets médicinaux et thérapeutiques qu’offre le cannabis sativa. 

 

Les cannabinoïdes interagissent avec notre corps grâce à un réseau de neurones appelé système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde parcourt tout votre corps et devient chargé de récepteurs qui se lient aux cannabinoïdes dans votre circulation sanguine. Ce sont ses interactions chimiques de ces liens qui créent une série de réponses larges et largement inconnues dans votre corps. Le système endocannabinoïde est profond et touche tous les principaux systèmes du corps.  Le CDB n’a aucune toxicité pour les humains, il est très réactif avec le système endocannabinoïde.Quand il se lie aux récepteurs du système endo cannabinoïde, il stimule toutes sortes de changements dans le corps

 

  • La maladie de Parkinson :

Parkinson affecte le système nerveux central responsable de troubles progressifs : mouvements ralentis, tremblements, rigidité puis troubles cognitifs et la neuro dégénérescence causée par l’abus d’alcool.Des essais cliniques démontrerais aussi l’efficacité du CBD sur la douleur neuropathique centrale et périphérique, la polyarthrite rhumatoïde et la douleur cancéreuse. Aucunes études cliniques qui aurait exploré l’efficacité du CBD seul sur la douleur n’est connue à ce jour .

  • Alzheimer :

Il aurait été démontré que le CBD possèderais des propriétés neuro protectrices sur plusieurs maladies neurodégénératives, dont la maladie d’Alzheimer. Alzheimer est un type de démence qui provoque des troubles de la mémoire, de la pensée et du comportement. Les symptômes apparaissent généralement lentement et s’aggravent au fil du temps, devenant assez graves et interférant avec les tâches quotidiennes.

Cette article est uniquement à titre informatif.

 

Les informations viennent d’études scientifiques et sont rapportées à titre informatif. D’après la règlementation en vigueur, je ne suis pas abilitée à donner des informations concernant des soins de santé et toute allégation thérapeutique est interdite. Les produits contenant du cannabis CBD ne sont pas destinés à la guérison ou prévention des maladies, ou encore au diagnostic de ces dernières. Veuillez consulter votre médecin avant de démarrer la consommation de produits contenant du cannabis CBD.

Je vous rappel que pour la loi Française :

– Le CBD n’est pas un médicament

– Le CBD ne doit pas être proposé dans un intérêt thérapeutique.

Le CBD (Cannabidiol) extrait est 100% naturel et provient du chanvre issue d’une culture industrielle. Le CBD est obtenu à partir d’une extraction au CO2 suivi d’un processus spécial permettant d’obtenir une haute qualité de CBD. Le CBD ne contient aucune substance psychoactive, ni de THC (0.2% max). Tous les ingrédients sont conformes aux réglementations en vigueur.